Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Poirrier Bastien - Team Gel Interim Rossignol- ski de fond
  • Poirrier Bastien - Team Gel Interim Rossignol- ski de fond
  • : Bienvenue sur mon blog, vous y trouverez mes résultats, mes impressions, les calendriers, des photos et plein d'autres choses à découvrir. A bientôt sur les pistes... Bastien.
  • Contact

Pour m'écrire un p'tit mail

Livre d'or

ecrire

 "Les paroles s'envolent, les écrits restent."

Alors n'oubliez pas de laisser un petit commentaire, une marque de votre passage ici.

10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 12:00

Flyer-trail-3.jpg

 

Le 12 avril 2015 se déroulera la première édition du Thur Trail, comme son nom l'indique, le premier Trail de la vallée de la Thur avec un départ/arrivée à Mitzach.

 

Un super parcours pour que les plus énervé se dépensent sans compter et que tout le monde profite de magnifiques paysages une fois arrivé sur les hauteurs. Petit conseil, le parcours est long ça ne sert à rien de partir ventre à terre si vous voulez pouvoir relancer une fois sur les hauteurs !

 

Pour tous renseignements et inscriptions allez faire un tour sur www.thur-trail.com !

 

Bonne préparation !

Partager cet article

Published by Bastien
commenter cet article
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 21:04

Ce week-end le Team était en déplacement en Suisse, du côté de St Moritz à l’occasion du marathon de l’Engadine. De superbes conditions de skis avec une neige très froide le matin et un grand soleil toute la journée. La station n’a pas failli à sa réputation, être ensoleillée 322 jours par an !

 

tests-engadine.JPG

 

Samedi les tests se passent bien, les skis fonctionnent donc côté confiance pas de soucis. Nous partons reconnaitre la fin de parcours car ça sera la première pour Jérémie et moi-même. Une piste hyper large, pas beaucoup de dénivelé et un final très resserré et sinueux.

 

Le départ se passe bien, j’évite les nombreuses chutes, je ne passe pas non plus par les stands de bâtons installés au bord de la piste pour changer les miens, malgré tout je ne suis pas dans les premiers. C’est très compliqué de rester placé durant les 42kms et je me retrouve souvent dans le paquet avec une sacrée foule devant moi !

 

Tout s’accélère dans les derniers kilomètres où il faut absolument se replacer pour ne pas chuter. Mon placement n’est pas optimal et je remonte quelques places pour terminer 5ème, à 3secondes de la victoire…

 

Le team n’a cependant pas été épargné par les chutes et bris de cannes. Benoit termine 8ème, Toni 14ème, Jérémie 35 et Adrien 39.

 

Notre partenaire Gel Intérim était présent à nos côté durant ces 42kms et quand on voit son implication et sa passion nous ne pouvons que nous défoncer sur les skis, merci à lui ainsi qu’à nos préparateurs de skis acharnés.

 

Prochain RDV, le marathon des Glières où tout le team sera présent pour faire une belle course d'équipe.

Partager cet article

Published by Bastien
commenter cet article
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 23:27

Je n’ai pas pu m’envoler avec les copains pour les US car j’ai pris la décision d’y aller un peu trop tard. Je suis donc rentré une dernière fois à la maison pour faire le plein d’énergie avant d’attaquer la dernière ligne droite de cette saison.

Un 42kms skate du côté Vosgien du massif me titillait car j’y avais bien gagné la petite distance dans mes années junior mais je n’avais jamais pu m’aligner sur la distance reine.

Me voilà donc au départ de la Trace Vosgienne.

 

Samedi matin, reco des derniers kilomètres. Il a neigé pendant la nuit donc les conditions s’annonçaient au top. Manque de pot le dameur n’a pas regardé la météo et a tracé la veille au soir résultat 25cms recouvrent donc la piste ! Je me suis mis une galère sans nom pour faire 5kms en une heure donc tant pis pour la reco…

 

trace-vosgienne.JPG

 

Le lendemain à la place du soleil annoncé par madame météo, la neige tombe tranquillement. Le départ se passe bien, la dameuse est passée juste avant nous donc les sensations de glisse sont bonnes. C’était seulement sur les premiers kilomètres, à partir du 10ème km, une bonne couche de neige vient durcir la course. Je m’échappe du peloton avec Gaël Epp au kilomètre 15 et je gère mon effort jusqu’à l’arrivée une fois que lui a bifurqué sur l'arrivée de son 25kms.

 

trace-vosgienne.jpg

Les sensations sont bonnes, j’ai géré ma course comme je voulais et j’ai retrouvé sur les skis comme au bord de la piste des personnes qui me supportent et qui me sont chères donc j’ai pris énormément de plaisir sur les skis en remportant cette course.

 

Le nom de la course n’est donc pas usurpé, la Trace Vosgienne porte bien son nom lorsque la neige pointe le bout de son nez !

 

trace-vosgienne2.jpg

Partager cet article

Published by Bastien
commenter cet article
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 11:00

 

Après avoir couru après les sélections pour les championnats du Monde et être passé à un cheveu d’amener le Team Gel interim Rossignol en Suède, le besoin de prendre un max de plaisir sur les courses se faisait sentir.

 

Marre des départs en individuel ? Rien de mieux qu’un petit KO-sprint pour y remédier et partir au combat ! Direction la Seigne, juste à côté des Hopitaux-vieux dans le Doubs pour une manche de coupe de France.

 

Les sensations sont bonnes, les skis fonctionnent, je prends la 3ème place de la qualif avant de remporter toutes mes poules et enfin m’imposer en finale.  Un peu de polyvalence ne fait pas de mal, après la Tranju classique la semaine dernière !

 

coupe-de-france-la-seigne-2015.JPG

 

Dimanche la longue distance me rappel aux Cernets, côté Suisse du Jura pour un 30kms skate. Tout se passe bien, a mi course le sprint me titille toujours donc je lance les hostilités et j’y remporte la prime allouée. Le finale se passera moins bien, je ne suis pas bien placé par rapport à mes collègues d’échappée et ils ne veulent pas me laisser passer et se baladent de gauche à droite tel J.B. Grange dans le slalom de Beaver Creek, je fais le forcing et je m’emmêle les bâtons avec Remo Fisher pendant que Martin Jäger prend quelques mètres. Je reviens fort dans la dernière ligne droite, je tends le pied le plus loin possible, je me vois vainqueur, lui se voit deuxième, parfait… avant que le jury ne m'annonce deuxième !

Bien sûr il n’y a pas de caméra pour prouver cette décision.

 

Résultat, l’an prochain je ne reviens que si une caméra est installée sur la ligne…

 

franco-suisse-2015-257.jpg

 

podium-franco-suisse.JPG

Partager cet article

Published by Bastien
commenter cet article
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 19:57

rybinsk.jpg

 

La Russie, un pays bien lointain que l’on ne regarde pas tous les jours sur la carte mais un petit tour sur viamichelin suffit pour nous informer de la pénibilité du voyage qu’il faut faire pour s’y rendre. 39heures de bus et 3600kms rien que ça pour les plus courageux, heureusement on va aller à Munich prendre un avion.

 

Le périple n’est pas simple quand même, parti à 4h45 pour 6h30 de bus depuis le Jura pour rejoindre Munich, 4heures d’avions pour arriver à Yaroslavl où on a le temps de profiter de toutes les applications du téléphone car entre l’attente des bagages, les vérifications d’identités et autres subterfuges pour perdre une heure par-ci par-là, on peut enfin se poser dans le lit à minuit, les jambes à peine lourdes ou tout simplement exténué !

 

Le surlendemain les courses commencent par un 15kms skate en individuel sur une piste de 5kms que les Russes ont réussi à faire rentrer dans 500 mètres carré, une bonne étude a dû être nécessaire !!!

Après avoir fait -20° la veille, la neige est très sèche et très peu glissante, dur de patiner dans les bosses. Entre la sensation de glisse absente et le froid que nous avions oublié tellement les températures françaises étaient automnales en partant, je ne m’amuse pas et le résultat s’en ressent, je termine 41ème hors de mon objectif.

 

Dimanche les températures viennent flirter avec le 0° pour le skiathlon, le classique se passe mal d’entrée car je n’arrive pas à faire accrocher mon fart, le reste est une longue galère. Je fini tout de même la course, j’ai pas fait 3600 bornes pour bâcher une coupe du Monde ! J’arrive 42ème.

 

C’est très frustrant de ne pas retrouver les sensations que j’ai sur toutes les autres courses, je passe à côté de ce week-end donc pas vraiment un bilan positif !

 

Partager cet article

Published by Bastien
commenter cet article
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 15:23

grand-bo.JPG

 

Voilà enfin un week-end de compétition avec un vrai paysage d’hiver, même si vendredi c’était mal parti…

Avec le manque de neige la semaine dernière, un parcours plutôt plat nous attendait mais grâce aux chutes de neige dans la nuit de vendredi à samedi quelques bosses ont pu être ajouté. Malgré cela le profil restait « facile » et donc la plupart des coureurs sont partis en poussée.

 

Encore une course de classique qui ne l’est pas vraiment. Malgré tout, cela me sourit puisque je gagne devant Adrien Backscheider et Arnault Clément complète le podium.

 

Samse-grand-bornand.JPG

 

Dimanche, quelques bosses se sont rajoutés, ce qui nous fait une belle boucle de 3,3kms à effectuer 4 fois en skate. Départ en individuel mais toutes les 20sec.

Je pars sans m’affoler,  Robin (Duvillard) qui partait juste derrière moi me rattrape à la fin du premier tour après une longue descente qui mène au stade d’arrivée. Je m’accroche derrière lui pour le reste de la course. Je savais que la 3ème place était acquise, je n’ai donc pas voulu mettre le nez devant, la tête tournée vers le weekend prochain !!  Jean Marc Gaillard remporte la course devant Robin et moi-même donc !

 

Deux jours qui m’ont permis de rester dans le rythme des compétitions et surtout l’hiver est enfin arrivé, c’est bon pour le moral.

 

podium-grand-bornand.JPG

 

Maintenant direction la Russie pour une coupe du monde. Je pars pour Rybinsk ou m’attendent un 15kms skate vendredi et un 30kms en skiathlon dimanche.

Rendez-vous donc sur Eurosport, vendredi à 12h30 et dimanche à 9h (heure française puisque moi j’aurai 2h d’avance sur vous !)

Partager cet article

Published by Bastien
commenter cet article
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 14:22

PHOTOS-ARTICLES-0025.JPG

 

Vendredi journée des tests de skis, l’hiver est bien présent en Allemagne (ou en république tchèque c’est au choix car c’est de l’autre côté de la route !) les arbres sont givrés, une bonne hauteur de neige bien glissante nous accueille, un vrai régal malgré un vent à vous envoyer de l’autre côté de la frontière !!!

Malgré la course le lendemain on va laisser les skis au chaud car la tempête annoncée pendant la nuit promet d’être foudroyante !!!

 

PHOTOS-ARTICLES-0024.JPG

 

Samedi 15kms skate individuel. En effet après avoir lavée la neige toute la nuit, la tempête a fait son effet, plus d’eau que de neige sur la piste, encore plus d’épines de sapin accompagnées de branches, ça va pas être drôle !

Les semelles blanche de chez Rossignol font leur job, c’est très dur à skier avec un fond mou et de grosses rafales de vent dans le nez tout en faisant attention à ne pas prendre une branche sur le coin de la tronche !

A mi-course je sens que les skis perdent fortement en efficacité mais ça doit être pareil pour tout le monde vu la couleur de la piste !

Je termine deuxième derrière Adrien Back, un temps de vosgiens vous avez dit ?

 

podium-oberwiesenthal.jpg

 

Dimanche le skiathlon se mue en 15kms classique individuel, décidément le programme ne va jamais se faire comme prévu cette année !

La piste mi-eau mi-neige devient béton par -5degrés, nous partons tous en poussée simultanée. Je termine 10ème à une poignée de seconde seulement, j’aurais dû partir à bloc, j’ai trop voulu en garder sur la première partie de course.

 

Prochaine course, Samse national tour au Grand Bornand pour préparer la suite.

Partager cet article

Published by Bastien
commenter cet article
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 14:10

samse tour morbier

 

 

Tout d'abord une très belle année 2015 à vous tous. Réussite sportive, joie, bonheur, du plaisir sur les skis et surtout la santé.

 

Me voilà de retour sur la toile après un break de noël plutôt difficile pour moi, je n'ai pas pu faire ce que je voulais, arrêté par la maladie! 10 jours de galère mais me voila de retour aux affaires, du coup un peu dans le flou.

 

Après une première étape du Samse national tour raccourcie aux Estables en Auvergne, me voici au départ du KO-sprint classique de Morbier dans le Jura. Comme prévu la neige n’est pas abondante sur les reliefs cette année donc pas de surprise à 950m d’altitude, il y a des taupinières !!!

Pour se mettre en jambe je prends la 5ème place de la qualif. C’est sous la pluie et le brouillard que les quarts de finale commencent. Je passe les tours jusqu’en finale ou je coince pour terminer 6ème. La glisse n'était plus au rendez vous sur ce dernier tour de piste.

 

Le lendemain, invasion de taupe sur la piste, le skiathlon est annulé !

 

Prochaine étape pour ma part à Oberwiesenthal en Allemagne pour une coupe d’Europe avec au programme un 15kms skate et un skiathlon.

Partager cet article

Published by Bastien
commenter cet article
14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 21:00

Suite à l’annulation de la coupe de France à Bessans, tout le petit monde du nordique s’est donné rendez-vous en Auvergne. Une piste maintenue blanche grâce à l’acharnement d’un Vincent Vittoz et de ses potes de la communauté des acharnés de la pelle.

 

Malgré tout, samedi matin les éléments naturels ont étés plus fort et nous ont offert un 10kms classique individuel dans des conditions dantesques, apocalyptiques, dignes de fin du monde, disons pour résumer la pensée de tous ceux que j’ai croisé à l’échauffement, Vosgiennes.

 

coupe-de-france-estables-2014.jpg

 

La stratégie de course était importante mais il fallait également savoir slalomer entre les rochers qui jonchaient la piste, passer entre les taches de boue, se faire tout petit à chaque rafale de vent et éviter les épines de sapins. Je dois être fort bien entrainé à ce petit jeu car je remporte cette course devant Alexis Jeannerot et Alexandre Pouye.

 

Prochaine étape, je ne sais pas encore !

Partager cet article

Published by Bastien
commenter cet article
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 19:39

Normalement la neige arrive début novembre alors que nous limons encore le bitume en ski roue, donc en ce 8 décembre la patience commence à avoir des limites…

 

Pour pallier à ce manque de neige (c’est pire qu’une drogue pour nous fondeurs !!!), chacun cherche sa tâche d’or blanc favori, un coup à l’Alpe d’huez, certains en Italie. Le comité des Vosges s’est déplacé au fond de la vallée de Goms pour trouver un peu de poudre blanche bien gelée !

 

Samedi un KO skate en guise de mise en bouche pour ce weekend de course internationale. La journée a démarrée à 10h où je prends la 3ème place des qualifications. Je passe sans encombre le ¼ de finale, la demi-finale mais à 14h30 je n’ai plus rien dans le sac pour me battre et faire une belle finale, je termine 6ème et du coup déçu d'avoir du rendre les armes.

Gaël Epp, collègue junior de club prend une belle 4ème place à l'issue d'une grosse bagarre en finale.

FIS-Ulrichen-Suisse.JPG

 

Dimanche, après une bonne nuit de récupération il faut relancer la machine pour un 15kms classique. On va dire que j’avais encore du brouillard dans les yeux car je prends déjà 15secondes en 3,75kms, c’est l’écart que je vais garder jusqu’à l’arrivée. Je fini 2ème en ayant fait la boulette de partir sur un fartage fin alors que la piste était taillée costaud ! La prochaine fois je remettrai une bonne louche de fart !

 

FIS-ulrichen.JPG

Partager cet article

Published by Bastien
commenter cet article